Les écrans endommagent-ils les yeux de votre enfant ?

By on 10-10-2019

Petits conseils pour éviter la fatigue oculaire

Vous souvenez-vous lorsque votre mère ou votre grand-mère vous disaient de ne pas vous asseoir trop près de la télévision au risque de loucher, voire de ne pas la regarder trop longtemps car vous pourriez devenir aveugle ? Et bien devinez quoi : elles ne disaient pas complètement la vérité, mais il ne s'agissait pas non plus d'un mensonge absolu. La myopie, c'est-à-dire la difficulté de voir les objets à distance, a quasiment doublé au cours des 50 dernières années. Elle s'élève ainsi aujourd'hui à 42 %. Une étude publiée dans Ophthalmology prouve que cette hausse s'explique notamment par la pratique d'activités impliquant de courtes distances, qu'il s'agisse d'utiliser des écrans ou de lire des livres traditionnels.

Cette tendance est logique, lorsque l'on pense à la quantité de temps que les enfants consacrent désormais aux écrans. En tant que pédiatre et maman depuis plus de vingt ans, j'ai vu l'utilisation quotidienne des appareils numériques chez les enfants de tous les âges augmenter de manière exponentielle. Il n'y a qu'à voir : films et séries télévisées, jeux vidéo et discussions en ligne ou encore outils pédagogiques à l'école. Par ailleurs, certains parents recourent à leur smartphone ou tablette pour partager des photos et des vidéos de leur enfant sur Internet (« sharenting »), le calmer lorsqu'ils sortent dîner, l'apaiser en cas de chagrin et parfois le récompenser pour son bon comportement. En somme, les écrans sont omniprésents, portables et facilement accessibles à domicile, à l'école et en déplacements.

Ce domaine nécessite de bien plus amples recherches afin d'expliquer la hausse de la myopie, mais une chose est sûre : dédier davantage de temps à des activités en plein air peut réduire la progression de cette maladie, en particulier chez les jeunes enfants. Voilà donc une raison supplémentaire d'abandonner ses appareils numériques et de faire quelques efforts physiques. Par ailleurs, nous savons aujourd'hui avec certitude qu'ordinateurs, smartphones et tablettes peuvent causer une fatigue oculaire numérique, même chez les plus petits.

Qu'est-ce que la fatigue oculaire numérique ?


La fatigue oculaire numérique est un inconfort causé par un recours important à notre vision de près. Votre enfant peut se plaindre de voir flou, d'avoir les yeux secs ou d'éprouver une sensation de brûlure. Ces symptômes peuvent survenir en cas de concentration intense et de défilement répété sur un appareil, desséchant les yeux en raison de clignements insuffisants. Cette utilisation excessive peut également entraîner maux de tête, douleurs cervicales et stress. Je vois même des enfants pris de nausées et de vertiges à force de passer trop de temps sur un écran. Ces symptômes peuvent être quotidiens, persistants et douloureux.

Bonne nouvelle, cependant : il existe des solutions assez simples. Voici les conseils que je donne aux enfants et aux parents pour éviter toute fatigue oculaire et favoriser une bonne santé en la matière.

Les 10 conseils de la Dre Jen pour prévenir la fatigue oculaire chez les enfants

  1. Suivez la règle 20-20-20. Assurez-vous que votre enfant interrompt son activité numérique au moins toutes les 20 minutes pour détacher les yeux de son écran et les poser sur un objet situé à 20 pieds (6 mètres) pendant au moins 20 secondes. ll pourra ainsi reposer ses yeux, augmenter sa fréquence de clignements et réduire sa fatigue oculaire. Quoi qu'il arrive, rappelez-lui de cligner des yeux s'il regarde un écran pendant une période prolongée.
  2. Les reflets peuvent également causer de la fatigue oculaire. Il faut ainsi éviter les appareils numériques à l'extérieur ou en pleine lumière.
  3. Surveillez et limitez le temps d'écran quotidien total. La meilleure manière d'y parvenir est d'utiliser une application de contrôle parental. En l'occurrence, j'apprécie Qustodio.
  4. Débarrassez-vous des appareils lors des repas et éteignez-les au moins une heure avant l'heure du coucher.
  5. L'American Academy of Pediatrics déconseille les écrans avant l'âge de 18 mois car l'éducation et l'apprentissage se développent mieux grâce aux jeux manuels créatifs et aux interactions avec le personnel soignant. Si vous avez un enfant plus âgé, regardez les écrans ensemble et limitez les programmes en qualité supérieure à environ une heure par jour.
  6. Si l'air de votre domicile est très sec, envisagez l'installation d'un humidificateur à vapeur froide pour empêcher un assèchement des muqueuses des yeux, du nez et de la bouche.
  7. Donnez la priorité aux activités extérieures dès que possible. Allez promener le chien, jouer au ballon ou regarder les nuages.
  8. Préférez les livres en version papier plutôt que sur écran.
  9. Assurez-vous que les réseaux sociaux n'empiètent pas sur le sommeil, l'exercice, la nutrition ni la vie familiale.
  10. Et dernier conseil mais pas des moindres : veillez à ce que votre enfant tienne tout appareil mobile à au moins 45-60 centimètres de son visage. Vous voyez, maman avait raison. :)
Dre Jen Trachtenberg

La Dre Jen Trachtenberg est une pédiatre diplômée et une experte en éducation parentale de renommée nationale. Attachée à aider pères et mères à être les meilleurs parents possible, elle s'est fixé pour mission d'optimiser le potentiel qui réside en chaque enfant. Elle a également trois enfants.

La newsletter de Qustodio Astuces aux parents : faire les bons choix est conçue pour vous aider à rester informé et à élever vos enfants à l'ère du numérique en toute confiance. Aucune information alarmiste ni tendance. Simplement les meilleurs conseils de vrais experts.

Profitez chaque mois des conseils d'experts en vous abonnant à notre newsletter Astuces aux parents : faire les bons choix