Mar 22, 2022

Petit guide sur la fanfiction et votre enfant

Emily Lawrenson

Emily Lawrenson

Redacteur Qustodio

The ultimate guide to fanfiction for parents

Vous avez déjà adoré une série ou un livre au point de souhaiter qu’ils ne s’arrêtent jamais ? C’est justement l’un des grands attraits de la fanfiction, qui permet à des histoires basées sur des intrigues et des personnages fictifs ou réels de continuer sans limite et d’évoluer à leur manière.

 Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ce phénomène sous un jour peu flatteur : d’une qualité d’écriture parfois médiocre à la présence de propos à caractère sexuel, les causes des critiques sont nombreuses. Mais la fanfiction est-elle si mauvaise ? Continuez votre lecture pour découvrir tout ce que vous devez savoir sur la rédaction et la lecture de ce type de récit, et déterminer si ce passe-temps est adapté à votre enfant.

Qu’est-ce que la fanfiction ?

Vous n’avez pas aimé la fin de Game of Thrones ? La fanfiction vous offre la possibilité d’en réécrire l’histoire à votre guise, du début à la fin. Comme son nom l’indique, cette pratique consiste pour des fans à prendre la plume (ou le clavier). L’objectif ? Continuer, compléter ou modifier une œuvre populaire, telle qu’une série ou un livre.

La fanfiction ne connaît aucune limite : auteurs et écrivaines en herbe s’inspirent d’une multitude de créations, allant de Harry Potter à Roblox. Les supports de base comprennent ainsi des romans, des films, des mangas ou des anime, des séries télévisées, des jeux vidéo et même des célébrités du monde réel ou des groupes de musique. D’ailleurs, la fanfiction n’a rien de nouveau, comme en témoigne la pièce de Shakespeare Roméo et Juliette, qui reprend un scénario imaginé par l’un des contemporains du dramaturge – à une époque bien loin des droits d’auteur.

Qui écrit de la fanfiction ?

L’un des aspects les plus attrayants de cet exercice est la possibilité pour n’importe qui de s’y essayer, en s’appuyant sur des faits ou des évènements déjà existants. C’est pourquoi la fanfiction est devenue un exutoire créatif pour des millions de personnes à travers le monde. Un certain nombre d’entre elles écrivent pour leur propre plaisir, tandis que d’autres choisissent de publier leurs textes sur Internet afin de permettre à tout un chacun de lire, apprécier et commenter leurs idées.

Une analyse réalisée en 2020 sur plus de 1 800 récits et publiée sur le site d’hébergement AO3 nous en dit plus sur les personnes qui ont sauté le pas : 50,39 % des personnes ayant précisé leur genre s’identifient comme des femmes. Par ailleurs, 56,7 % des individus recensés ont la vingtaine, tandis que 21,3 % d’entre eux ont déclaré être d’un âge moyen ou en âge de travailler et 19,8 %, adolescents.

Pourquoi les enfants apprécient-ils la fanfiction ?

Si votre enfant cherche un moyen de se lancer dans l’écriture créative, voilà peut-être la solution idéale. Basée sur une trame et des personnages qui existent déjà, elle peut lui servir de tremplin vers de nouvelles intrigues, relations et idées en rapport avec le monde fictif (ou pas) déjà à sa disposition. La fanfiction permet aux jeunes de développer leur vision des relations entre certains personnages, de s’intéresser à un message sous-jacent et de poursuivre les histoires qu’ils adorent.

Par ailleurs, de nombreux enfants et adolescents fans d’une œuvre préfèrent lire de la fanfiction que d’en écrire eux-mêmes. Cette dernière leur permet de continuer à explorer leurs sujets de prédilection et à savourer un univers qu’ils aiment beaucoup, même si les évènements qui s’y déroulent ne suivent pas le scénario d’origine.

Is fanfiction safe for children

La fanfiction est-elle légale ?

Maintenant que vous en savez plus sur la fanfiction, une question vous taraude peut-être l’esprit : la rédaction et la publication en ligne d’un tel récit sont-elles légales et qu’en est-il des droits d’auteur ?

Les lois varient d’un pays à l’autre, mais les États-Unis, par exemple, considèrent que la fanfiction relève du fair use – ensemble de règles de droit signifiant littéralement « usage loyal » et limitant les droits d’auteur – dans la mesure où elle est généralement le fruit d’un travail amateur, n’entend générer aucun bénéfice commercial et ne s’approprie souvent que très peu l’histoire d’origine.

D’ailleurs, un grand nombre d’écrivains et d’auteures célèbres ont un avis bien tranché sur le la question : certains voient en elle la possibilité d’exprimer sa créativité de manière saine et de perpétuer leur travail (à condition qu’elle n’engrange pas de gains monétaires), tandis que d’autres considèrent que la fanfiction viole leur propriété intellectuelle.

Autre point à envisager sur le plan juridique : la nouvelle histoire ne doit-elle pas suivre certaines règles pour éviter d’avoir, d’une manière ou d’une autre, un impact négatif sur l’œuvre d’origine ? En l’occurrence, Harry Potter est un bon exemple. Bien que JK Rowling ait donné sa bénédiction aux écrits basés sur l’univers qu’elle a créé, elle a toutefois émis certaines réserves. Ces fanfictions ne doivent faire aucun profit ni aborder aucun thème pour adultes. Ses livres s’adressent aux enfants, donc tout contenu qui s’en inspire doit faire de même. À ce propos…

La fanfiction est-elle adaptée aux enfants ?

Dans la mesure où il suffit d’avoir un ordinateur et une connexion Internet, cet exercice d’écriture intéresse des personnes de tous les âges et de tous les horizons. Outre des éléments adaptés à n’importe quel public, une fanfiction peut donc présenter une grande quantité de contenu réservé aux adultes.

 Certes, le sexe, l’amour et la romance font, après tout, partie intégrante de la vie réelle. Certains fans peuvent explorer ces thèmes afin de comprendre leurs propres émotions – en particulier les adolescents, alors plus ou moins en territoire inconnu. De plus, les jeunes peuvent écrire des histoires qui les concernent, avec des personnages et des scénarios absents de la culture populaire. Cette exploration par la fanfiction contribue à leur développement de manière saine, leur permettant d’en apprendre plus sur eux-mêmes.

Mais il est important de se montrer prudent lorsqu’on lit des fanfictions en ligne. En effet, nombre d’entre elles présentent une trame et un langage qui conviennent uniquement à un lectorat adulte. Par exemple, le célèbre roman érotique 50 Shades of Grey était à l’origine une fanfiction, inspirée de la saga Twilight de Stephenie Meyer.

Quelques méthodes pour vous assurer qu’une fanfiction est adaptée à votre enfant

1. Faites attention aux catégories

 La plupart des sites de fanfiction possèdent un système de catégories visant à indiquer si un contenu est réservé aux adultes – système qui n’est cependant pas toujours à l’abri des erreurs. Il est donc recommandé aux jeunes intéressés par ce type de littérature de s’en tenir aux plateformes traditionnelles, dont le contenu devrait être relativement bien trié. On compte parmi elles Fanfictions.fr et Wattpad (en français) ainsi que FanFiction, AO3 et Commaful (en anglais). Avant de l’autoriser à lire ou à publier un récit, aidez votre enfant à se familiariser avec les catégories du site de son choix pour lui épargner tout contenu inapproprié.

2. Désactivez les commentaires

 Si votre enfant souhaite partager sa fanfiction en ligne, suggérez-lui de désactiver les commentaires sur sa publication. En général, les critiques sont constructives, mais il arrive que des internautes se montrent cruels ou tiennent des propos déplacés. Votre enfant peut ainsi recevoir des remarques blessantes ou des messages de trolls si ses écrits sont accessibles à tout le monde. Pour lui permettre d’obtenir des retours, vous pouvez l’encourager à partager son travail en famille – à condition d’être à l’aise – ou avec des amis dont l’opinion lui tient à cœur.

3. Impliquez-vous en respectant ses limites

Si votre enfant accepte de s’ouvrir à vous à ce sujet, nous vous recommandons de lire et d’interagir avec son texte pour en savoir plus sur les choses qui lui plaisent. Cependant, sa fanfiction peut s’avérer extrêmement personnelle, à l’instar d’un journal intime, donc demandez-lui son autorisation explicite. Montrez-lui aussi que vous avez confiance en sa capacité à écrire un récit adapté à son âge. En tant que parent, vous devez respecter ses limites, mais ce principe s’applique dans les deux sens et il lui faut absolument comprendre certaines contraintes liées à Internet. Vous pouvez par exemple rédiger un contrat précisant le type de publication autorisé ou non – que ce soit sur un site de fanfiction, un forum ou les réseaux sociaux. Ce document lui donnera un certain niveau de responsabilité, tout en l’obligeant à respecter vos règles et vos consignes.

Une fois que vous et votre enfant serez sur la même longueur d’onde concernant ce passe-temps, vous serez bien plus à l’aise à l’idée de lui laisser le champ libre. La fanfiction peut être un formidable moyen d’exploration et d’expression, tant qu’il ou elle comprend les conséquences d’une publication en ligne et les attentes que vous avez quant à son comportement.

Comment protéger votre famille avec Qustodio ?

Qustodio est le meilleur moyen de protéger vos enfants en ligne et de les aider à adopter des habitudes numériques saines. Nos outils de contrôle parental leur évitent d'accéder à du contenu inapproprié ou de passer trop de temps sur un écran.