OFFRE D'ÉTÉ | Limitez les écrans pendant ces vacances avec 10 % de réduction sur Premium — S'ABONNER MAINTENANT

Feb 16, 2022

Tout ce que vous devez savoir sur les calculatrices secrètes

Emily Lawrenson

Emily Lawrenson

Rédacteur Qustodio

Tips to help your child stay safe during the back to school period

Les enfants ont toujours cherché à protéger leurs secrets. Mais saviez-vous qu’il existait même des applications pour les y aider ? Ces calculatrices secrètes ou coffres-forts pour photos n’ont rien de nouveau, mais les jeunes s’en servent désormais pour stocker des informations privées – une pratique qui peut avoir des conséquences juridiques dans certains cas. Voici donc tout ce que vous devez savoir en tant que parent sur ce genre d’applications, leurs répercussions et la manière de déceler une calculatrice secrète sur le téléphone de votre enfant.

Que sont les calculatrices secrètes ?

Les calculatrices secrètes sont des applications pour smartphones et tablettes conçues de manière à ressembler à une calculatrice classique. La plupart d’entre eux imitent le fonctionnement de cet outil, permettant d’effectuer des opérations mathématiques telles qu’une soustraction et une multiplication.

Les boutiques d’applications en proposent un grand nombre de versions différentes, qui ont cependant toutes une chose en commun : l’objectif est d’éviter les regards indiscrets. En effet, ces coffres-forts permettent à leurs utilisateurs de cacher des photos et des vidéos. Un mot de passe est nécessaire pour les consulter et en transférer de nouvelles.

Pourquoi les enfants sont-ils susceptibles d’utiliser des calculatrices secrètes ?

Alors que nous vivons dans un monde de plus en plus connecté, un nombre croissant de parents surveillent désormais régulièrement l’activité en ligne de leur progéniture. Conséquence naturelle, certains enfants peuvent avoir le sentiment d’une violation de leur vie privée, se tournant alors vers une calculatrice secrète pour stocker les fichiers qu’ils souhaitent cacher à la vue d’autrui – parents, amis ou frères et sœurs. D’ailleurs, les adultes peuvent en utiliser aussi, afin d’éviter que quiconque ne voit certaines photos ou vidéos dans leur galerie, par exemple.

Bien que cette pratique puisse sembler innocente, car tout le monde souhaite protéger sa vie privée, de nombreuses images transférées vers ces calculatrices secrètes présentent un caractère sexuel. Aujourd’hui, le sexting – envoi de messages, de photos ou de vidéos sexuellement explicites – devient monnaie courante chez les jeunes : 14,8 % des 11-17 ans ont déjà envoyé un sexto et 24,7 % d’entre eux en ont déjà reçu un. Les calculatrices secrètes leur permettent de cacher des photos d’eux nus, des captures d’écran de sextos, des contacts qu’ils ne souhaitent pas enregistrer dans leur répertoire et même les applications utilisées pour envoyer ces messages.

En cas de saisie d’un mot de passe erroné, certaines de ces « calculatrices » utilisent même la caméra du téléphone pour photographier la personne qui tente d’accéder aux fichiers protégés. Le cliché est stocké dans le coffre-fort en question afin de montrer l’intrus à l’utilisateur.

Les calculatrices secrètes sont-elles sûres ?

Les calculatrices secrètes et leurs développeurs sont légion, donc il est difficile de savoir lesquelles permettent vraiment de protéger des données. À ce propos, il peut être bon de rappeler à votre enfant qu’un contenu mis sur Internet n’est jamais tout à fait en sécurité. On a ainsi déjà recensé des cas d’utilisateurs interdits d’accès à leur propre coffre-fort et incapables de récupérer leurs images privées, car Apple et Google prennent des mesures répressives contre les développeurs.

Par ailleurs, la nature même des calculatrices secrètes en fait des outils risqués pour les enfants, qui peuvent s’en servir afin de dissimuler du contenu à caractère sexuel – même si la loi interdit aux mineurs de donner leur consentement à la création ou à la transmission d’une photo sur laquelle ils sont dévêtus. Les jeunes ne comprennent pas toujours à quel point il est grave et dangereux de prendre et partager des photos d’eux nus ou d’envoyer des sextos. Que vous suspectiez votre enfant d’utiliser une calculatrice secrète ou non, nous vous recommandons par conséquent d’aborder ensemble les questions du consentement et de l’activité en ligne, afin de l’aider à saisir les implications de son comportement sur Internet.

Technology tips to help with the back to school routine

Comment déceler une calculatrice secrète ?

En cas de doute, plusieurs indices peuvent vous aider à déceler une calculatrice secrète.

1. Vérifiez la taille de la mémoire de l’application

Dans la mesure où les calculatrices secrètes ressemblent à une calculatrice classique, il est très difficile de les reconnaître en regardant simplement leur icône. L’une des meilleures manières de vous assurer que celle installée sur le téléphone de votre enfant n’est pas un coffre-fort pour photos consiste à vérifier la taille de sa mémoire. Si cette dernière est supérieure à 30 Mo, vous avez peut-être affaire à une calculatrice secrète.

La procédure nécessaire à cette vérification varie d’un téléphone à l’autre : sur un iPhone, rendez-vous dans Réglages > Général > Stockage iPhone. Sur un Android, ouvrez Paramètres et recherchez le menu Stockage.

2. Comptez le nombre de calculatrices installées sur le téléphone de votre enfant

Cette astuce peut paraître évidente, et pourtant : si le téléphone de votre enfant a plusieurs calculatrices, l’une d’elles est peut-être un coffre-fort pour photos. Certains adolescents ont cependant besoin d’une calculatrice scientifique pour faire leurs devoirs, donc il ne faut pas forcément vous inquiéter si vous en trouvez plusieurs.

3. Recherchez le nom de la calculatrice dans la boutique d’applications

Si vous voyez le nom de l’application suspecte sur le téléphone de votre enfant, effectuez quelques recherches. La description de cette application vous indiquera s’il s’agit d’une vraie calculatrice ou d’un moyen de dissimuler des fichiers.

4. Tapez « coffre-fort pour photos / calculatrice secrète » dans la boutique d’applications

Vous obtiendrez ainsi une liste des applications de ce type disponibles en téléchargement. Si votre enfant a déjà téléchargé l’une d’elles, le bouton correspondant indiquera « Ouvrir » au lieu de « Télécharger ».

Si vous ne souhaitez pas inspecter le téléphone de votre enfant mais que vous craignez qu’il ou elle télécharge et utilise de telles applications à votre insu, voici quelques signes qui trahissent éventuellement le recours à une calculatrice secrète :

  • Il ou elle cache son téléphone en votre présence.
  • Il ou elle ferme rapidement une application ou un onglet à votre approche.
  • Il ou elle a commencé à réclamer régulièrement plus de vie privée.
  • Il ou elle est réticent(e) à l’idée de montrer quelque chose à d’autres personnes sur son téléphone ou sa tablette.
  • Il ou elle utilise son appareil bien plus souvent.

Que faire si vous pensez que votre enfant utilise une calculatrice secrète ?

Si vous avez peur que votre enfant utilise une calculatrice secrète, envisagez de limiter les téléchargements depuis la boutique d’applications de son téléphone et de protéger celui-ci à l’aide d’un outil de contrôle parental. Qustodio vous aide justement à filtrer les applications que votre enfant télécharge et à connaître le temps passé sur celles déjà disponibles sur son téléphone.

Chose primordiale, vous devez expliquer à votre enfant les dangers du partage de contenu inapproprié et les répercussions du sexting sur eux. Tous les jeunes n’ont pas conscience des risques qu’ils encourent en partageant des photos de nus ou en envoyant des sextos : considéré comme de la pédopornographie, l’envoi de contenu sexuellement explicite incluant une personne mineure est illégal – même si l’expéditeur est mineur aussi. Pour aider votre enfant à comprendre les conséquences de ses actes, parlez-lui du sexting dès le plus jeune âge.

Pour inciter votre enfant à vous faire confiance, faites preuve d’une communication ouverte et honnête au sein de votre famille. En créant un environnement dans lequel votre enfant ne ressent aucune forme de jugement et sait qu’il peut se confier sans risque, vous pouvez l’encourager à vous demander des conseils ou de l’aide en cas de situation embarrassante sur Internet. Plus votre enfant aura le sentiment de pouvoir discuter avec vous en toute sécurité, moins il ou elle voudra vous cacher des choses et donc utiliser une calculatrice secrète.

Comment protéger votre famille avec Qustodio ?

Qustodio est le meilleur moyen de protéger vos enfants en ligne et de les aider à adopter des habitudes numériques saines. Nos outils de contrôle parental leur évitent d'accéder à du contenu inapproprié ou de passer trop de temps sur un écran.